Les « tables rondes » de St-Joseph se sont tenues le 27 novembre 2017 à l'hôtel de ville.

Elles ont constitué une étape essentielle où la parole a été donnée à l’ensemble de l’équipe municipale pour faire émerger le Projet d’Aménagement et de Développement Durables. Dans le cas de la commune de St-Joseph, ce moment d’échange et de réflexion collective a permis de prendre en compte le Plan Communal de Paysage pour mieux l’intégrer au projet politique.

En tout premier lieu, l’équipe de l’ADUAM a reformulé les enjeux partagés puis expliqué le déroulement de la séance participative. L’objectif recherché était qu’au terme des échanges, les élus aient exprimé leurs souhaits pour le devenir de leur commune dans les années à venir.

Un atelier de co-contruction du PADD avec les élus, pour quoi faire ?

  • Définir avec  les élus les objectifs d’organisation, de développement urbain, de protection et de mise en valeur des espaces naturels et agricoles de la commune,
  • Aboutir à l’expression d’un projet global pour le territoire mettant en avant des points forts et des spécificités de la commune,

→La méthode :

La concertation s’est articulée autour de trois thèmes choisis : environnement, économie, habitat.

Trois tables accueillaient les élus avec un support de communication adapté (cartes IGN, photos aériennes, grande page blanche). Un animateur écoutait les participants, notait leurs visions, leurs idées, posait des questions si besoin pour mieux comprendre les intentions des élus. Ces tables rondes ont permis de s’exprimer par petits groupes (en notant les idées mais aussi en les localisant sur une carte quand cela était possible) sur une durée de 30 minutes.

Puis les groupes ont été invités à changer de table. A l’issu de ces échanges, les trois animateurs ont restitué à l’ensemble des participants les projets énoncés par thématiques. Cela a permis de valider un projet commun, de s’accorder sur une vision du territoire dans le futur.

→Les résultats :

Les « tables rondes » de St-Joseph ont permis de mettre en place les conditions nécessaires à un échange équilibré et productif. Cela a offert aux élus la possibilité de mieux formuler leurs intentions pour leur territoire sans retenues et dans un temps d’échange dynamique.

A l’issue de cet atelier, l'ADUAM a rédigé une première version du Projet d’Aménagement et de Développement Durables et dessiné des cartes thématiques (support de communication du projet) ; une première version qu’elle soumettra sous peu au conseil municipal pour la faire valider.