Désirer nos bourgs et centres-villes martiniquais

Les bourgs, les centres-villes martiniquais, sont-ils encore compatibles avec nos modes de vie actuels ? Comment en améliorer l’expérience pour tous les usagers ?

La revitalisation des bourgs apparaît comme une réponse naturelle aux enjeux de réduction des déplacements et de l'étalement urbain. Cependant après plusieurs décennies d'initiatives de réinvestissement des bourgs martiniquais, conjuguant des actions sur l'habitat, l'activité économique, l'aménagement des espaces publics, l'animation urbaine...les résultats n'apparaissent pas à la hauteur des attentes ainsi que des sommes et des énergies engagées.

D'aucuns questionnent la capacité des bourgs à s'adapter aux modes de vies actuels, à répondre aux attentes d'une population qui évolue. Forts de ces constats, les de l'Etat ont lancé une étude afin de caractériser l'attractivité des bourgs et centres-villes martiniquais et ont confié sa mise en oeuvre à l'ADDUAM.

Dans ce cadre, l'agence a organisé le 19 octobre à la ferme Perrine un atelier participatif intitulé " Désirer nos bourgs". Une trentaine de personnes ont ainsi participé à cet atelier pour réfléchir ensemble aux facteurs d'attractivité des bourgs martiniquais.

En savoir plus :

→ Le PPT de présentation de l'atelier 

Signature convention AFD

L’ADDUAM (Agence de Développement Durable, d’Urbanisme et d’Aménagement de la Martinique) et l’AFD Martinique (Agence Française de Développement), ont signé une convention le 21 septembre, à 11 heures 30 dans les locaux de l’AFD Martinique.

Cette convention constitue la déclinaison locale de la convention de partenariat stratégique et financier entre la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme et l’AFD France. Cette signature constitue une étape importante dans la relation entre ces deux structures. Grâce au financement associé, l’AFD permet à l’ADDUAM de renforcer son rôle d’expertise et de conseil, non seulement à l’échelle de la Martinique, mais aussi de se déployer à l’échelle de la Caraïbe, en appui à des projets de coopération décentralisée régionale. Et d’ainsi contribuer à faire partager notre expertise et à s’enrichir de celles d’autres pays aux contextes géographique, climatique, historique et social proches..

En savoir plus :

→ Le dossier de presse

→ Interview de la Directrice de l'ADDUAM sur RCI                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

Atelier PADD-Bellefontaine

L'ADDUAM a identifié la concertation et la place donnée au terrain, comme des enjeux importants dans son objectif d’être aux services des collectivités et en particulier des communes.

L'objectif de cet atelier était qu’au terme des échanges, les élus de la ville de Bellefontaine aient exprimé leurs souhaits pour le devenir de leur commune dans les années à venir. La ville a en effet engagé une procédure de révision générale de son PLU.

Cet atelier d'échanges avec les élus s'est articulé autour de trois thèmes choisis : environnement, économie, habitat.

Trois tables accueillaient les élus avec un support de communication adapté (cartes IGN, photos aériennes, grande page blanche). Un animateur écoutait les participants, notait leurs visions, leurs idées, posait des questions si besoin pour mieux comprendre les intentions des élus. Ces tables rondes ont permis de s’exprimer par petits groupes (en notant les idées mais aussi en les localisant sur une carte quand cela était possible) sur une durée de 30 minutes.

A l’issue de cet atelier, l'ADUAM proposera à l'équipe municipale les premiers axes du Projet d’Aménagement et de Développement Durables.

 

Atelier City Thinking

Dans le cadre de la semaine du développement durable, l’agence a organisé le 05 juin 2018 un atelier de sensibilisation à l'urbanisme ayant pour terrain d'expérimentation la ville basse de Fort-de-France (FdF).

Ce "City thinking" a pour objectifs principaux de faire s'interroger des collégiens sur le fonctionnement de leur territoire de vie, d'en appréhender les logiques de fonctionnement et d'impliquer ce public en devenir dans la réalité de leur quotidien. En partenariat avec le collège Tartenson, une trentaine d’élèves en classe de 4ème s’est prêtée au jeu par un exercice de projection de la ville à 25 ans.

Au programme de la matinée : visites, échanges, analyses du territoire, réflexions collectives et formulations de propositions multithématiques et à différentes échelles, le tout a été animé par l’équipe de l’ADUAM.

A l’issue de la matinée et du travail en groupe, les élèves ont présenté une synthèse de leurs réflexions.